Le climat des derniers milliers d’années. [Analyse] V. Courtillot Part. 2

La vidéo

Le climat des derniers milliers d'années. [Analyse] V. Courtillot Part. 2

Description et sources

J’analyse la suite de la conférence de V. Courtillot qui circule beaucoup sur le net. V. Courtillot est un climato-sceptique qui remet en question l’origine humaine du changement climatique (qu’il reconnaît). Dans cette vidéo, on parle de l’optimum climatique médiéval, de la courbe de Mann (dite en forme de crosse de hockey) et plus globalement du climat des derniers milliers d’années.

Wikipédia en fait un excellent résumé de la polémique autour de la courbe de Mann. Si cette source ne vous plait pas vous pouvez prendre les sources de l’article Wikipédia :).

Rapports du GIEC utilisés:
Premier rapport du GIEC, chapitre 7 (1990)
Troisième rapport du GIEC, chapitre 2 (2001)
Quatrième rapport du GIEC (2007)

Les articles scientifiques utilisés dans cette vidéo:
Moberg 2005
Mann 1999
Mann 2008
Mann 2009
Shakun 2012
Marcott 2013

Et pour ceux qui veulent voir une vidéo de Mann:
In the Crosshairs of History: Michael E. Mann and the Denial Industry

Concernant ExxonMobil, l’article qui parle de la désinformation à large échelle organisée par l’entreprise et un exemple frappant.

Le site où j’ai piqué le collage des courbes que j’affectionne beaucoup.

Vers un monde à +3°C si tout le monde tient les engagements de la COP21 ?
Petite compilation d’articles: un de Natura-Sciences, deux de The Guardian et une news de Nature.

Un exemple typique d’un site climato-sceptique (financé par Exxxon Mobil d’ailleurs) qui affirme n’importe quoi sur l’optimum climatique médiéval:

Le “retour du petit âge glaciaire” est évoqué correctement ici mais très très mal évoqué .
Vous pouvez aussi (et surtout) lire le bel article scientifique qui en parle

Un article scientifique qui parle du petit âge glaciaire.

Les carottes de glace du Groënland utilisées dans la vidéo:

Skepticalscience sur l’optimum climatique médiéval, le Groënland “terre verte”, la perte de glace au Groënland et une énième reconstruction qui viendrait contredire la courbe en forme de crosse de hockey.

Une reconstruction de température que je n’ai pas utilisé faute de temps: Ljungqvist (2012)

Une discussion sur une reconstruction récente du climat et sur le fait qu’on trouve toujours des courbes en forme de crosse de hockey…

4 réflexions au sujet de “Le climat des derniers milliers d’années. [Analyse] V. Courtillot Part. 2”

  1. Mesdames & Messieurs,

    Le CO2 apparaît dans l’atmosphère plusieurs centaines d’années après une élévation de la température. Le CO2 sort effectivement de la mer qui en contient 60 fois plus que l’atmosphère, puisque la solubilité du CO2 décroît avec la température. Donc les prédictions du GIEC sont sujettes à caution.
    Ce site l’explique très bien :
    https://contreveritesclimatiques.wordpress.com/

    • Je traite de cet aspect dans la partie 3.
      Si on regarde les derniers siècles, il n’y a pas eu d’élévation notable de température. Donc cette cause peut facilement être exclue dans notre cas.

  2. Peu importe l’évolution de la température lors des derniers siècle. Peut-être nous ne nous comprenons pas. Je clarifie :

    Si la teneur en CO2 a toujours été déterminée par la température lors des dernières centaines de milliers d’années, jusqu’à la révolution industrielle, cela signifie que la température était une cause et la teneur en CO2 était un effet. Autrement écrit la teneur en CO2 était subordonnée à la température.
    L’auteur vulgarisateur de Science étonnante, qui est réchauffiste, l’explique (12 Min.) bien en faisant le lien entre les cycles de Mylankovitch, la température et teneur en CO2 dans le passé :
    https://www.youtube.com/watch?v=MXcY8Cf6hsI

    Donc comme la teneur en CO2 était un effet, quelle que soit sa valeur actuelle, elle ne peut pas déterminer une cause actuellement car les lois de la physique ne changent pas avec le temps.

    Beaucoup de gens parlent de rétroaction. La rétroaction est négligeable ou nulle, comme l’indique ce site par quatre preuves :
    https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

    Bien cordialement

    • Si deux variables sont liées, le lien fonctionne dans les deux sens.

      Prenons un exemple simple: la loi des gaz parfaits PV=nRT.

      Si j’augmente la température à volume et nombre de molécules constants, la pression augmente.
      Si j’augmente la pression à volume et nombre de molécules constants, la température augmente.
      Les lois de la physique ne changent pas avec le temps et c’est précisément pour ça que dire “Dans le premier cas l’augmentation de pression est la conséquence de l’augmentation de température donc la l’augmentation de température ne peut pas être la conséquence de l’augmentation de pression” serait stupide. Le principe que vous invoquez pour justifier votre propos est précisément ce qui l’invalide.

      Dans le passé, c’est la température qui commençait à varier. Dans le présent, c’est la concentration du CO2 qui a commencé à varier. On regarde deux situations initiales différentes.

      Je ne peux pas faire plus simple que ça comme explication.

Laisser un commentaire