Gestion des déchets nucléaires et démantèlement – DÉCHETS RADIOACTIFS #3

La vidéo

Description et sources

Dans cette troisième vidéo, on va s’intéresser à tous les déchets radioactifs ! Dans un premier temps (1:56), je vous parle des déchets radioactifs à vie très courte (avec une période radioactive de moins de 100 jours) qui sont majoritairement produits par le médical. Je vous parle ensuite (8:32) des déchets radioactifs de moyenne activité à vie longue qui posent des problèmes assez proches des déchets de haute activité dont on a parlé dans les deux dernières vidéos. Ces déchets sont radioactifs à cause du phénomène d’activation neutronique qui est aussi responsable de la radioactivité résiduelle dans les centrales nucléaires à l’arrêt. C’est donc l’occasion de vous parler du démantèlement des centrales nucléaires (15:00). Je vous explique comment on démantèle, quels sont les enjeux, les coûts… etc. Du coup, j’aborde deux autres catégories de déchets qui forment l’essentiel des déchets produits par le démantèlement des centrales nucléaires: les déchets de faible et moyenne à vie courte (25:00) et les déchets radioactifs de très faible activité (26:38). Après un passage par la dernière catégorie de déchets radioactifs, celle des déchets de faible activité à vie longue (39:18), il est temps de conclure (43:15).

Pour cette vidéo, c’est le site de l’ANDRA qui aide le plus:
La page synthétique qui fait l’inventaire des déchets radioactifs.
L’inventaire national des matières et déchets radioactifs pour aller plus loin.
– Un autre pdf de l’ANDRA pour Tout savoir sur la gestion des déchets radioactifs.
Base de données contenant les anciens sites miniers en France (L’IRSN sur l’extraction de l’uranium en France).
Les scénarios prospectifs de l’ANDRA pour anticiper la gestion à long terme des matières et déchets radioactifs.

Une vidéo YouTube qui montre bien comment on gère le combustible usé.

Gestion des déchets radioactifs:
– Un pdf de l’ANDRA qui explique très bien le centre de stockage de l’Aube (CSA) pour les déchets FMA-VC.
– Un pdf de l’ANDRA qui explique très bien le centre industriel de regroupement d’entreposage et de stockage (CIRES) pour les déchets de très faible activité.
Conditionnement MAVL.
La thèse sur le recyclage des gaines en zirconium.
– L’ANDRA sur la gestion des déchets de faible activité à vie longue (et le rapport d’étape de 2015).
La directive de l’union européenne sur les seuils de libération en dessous desquelles un déchet n’est pas considéré comme radioactif par les pays qui appliquent ces seuils.
– L’IRSN sur les paratonnerres radioactifs.
– L’ANDRA sur les objets radioactifs (minéraux, montres, paratonnerres, cosmétiques… etc).

Les impacts dévastateurs des terres rares sont souvent évoqués à raison. Mais, ces effets sanitaires sont plus probablement dus aux rejets de métaux lourds et de produits chimiques qu’aux rejets de radionucléides. En France, l’usine de Solvay-Rhodia de la Rochelle est dédiée à la formulation à base de terres rares et produit donc des matières contenant des radionucléides (majoritairement du thorium ici).

Concernant le démantèlement:
Le démantèlement des installations nucléaires (tout un dossier) sur le site de l’ASN. On y trouve notamment expliqué les changements de stratégie.
– L’IRSN sur le démantèlement de Chooz A.
– L’IRSN sur la gestion des déchets issus des démantèlements (dossier).
– L’IRSN sur les démantèlements d’installations nucléaires en France (dossier).
– L’ANDRA sur la répartition des déchets issus des démantèlements (j’ai tiré mes quantifications d’ici).
– Une page très complète (en anglais) sur le démantèlement des centrales nucléaires dans le monde.
– Wikipédia sur Ce que j’ai appelé l’ensevelissement de réacteur nucléaire ( nuclear entombment en anglais).
Le rapport de la cour des comptes (2005).
L’audit de 2015.

Autres:
Quelques quantification sur la production annuelle de déchets radioactifs en France.
– La CRIIRAD (association anti-nucléaire) parle des rejets hospitaliers.
– Une quantification de la radioactivité (naturelle) de différents granites.
En exploitation de centrale nucléaire, les radionucléides qui causent l’exposition sont les mêmes que ceux qui posent problèmes lors du démantèlement.
Des photos de l’ANDRA où j’ai piqué les belles affiches sur les cosmétiques radioactifs.

Wikipédia:
Chooz A.
Maine Yankee Nuclear Power Plant.
Rancho Seco Nuclear Power Plant.
Centre de stockage de l’Aube (CSA) pour les déchets FMA-VC.
Nuclear decommissioning (avec une liste de démantèlement effectué et des coûts associés).

Catégories Energie

3 réflexions au sujet de “Gestion des déchets nucléaires et démantèlement – DÉCHETS RADIOACTIFS #3”

  1. Bonjour,
    Je travaille dans le démantelement nucléaire. Je ne sais pas quelles sont vos sources d’informations mais votre présentation est d’une très grande qualité. De plus vous prenez soin de rester factuel.
    Une remarque mineure toutefois, ‘Chooz’ se prononce ‘Cho’ sans considérer le 2e O ni le Z, alors que vous prononcez comme la chaussure en anglais ‘choose’.
    Merci beaucoup.
    Frédéric

  2. Hello !

    Je suis fan. J’ai découvert ton œuvre par l’intermédiaire de Reddit, où tes vidéos sont souvent postées et commentées.

    Je viens d’y poster un inventaire de tes articles sur le thème de l’énergie :

    https://old.reddit.com/r/france/comments/dthkqo/liste_des_articles_et_vid%C3%A9os_du_r%C3%A9veilleur_sur_le/

    Ce faisant, je m’apperçois que tout cela est évidement lié au changement climatique. Tu as fait quelques articles sur la question. Si je pouvais me permettre une modeste suggestion, ce serait de proposer une “vue d’ensemble pour les nuls”, peut-être à l’instar de ce que Jancovici propose à ses élèves-ingénieurs des Mines, mais avec ton style inimitable plus accessible à ceux d’entre nous qui n’ont pas le goût des grands amphis.

    (https://old.reddit.com/r/france/comments/cz86rv/3_le_changement_climatique_cours_des_mines_2019/eywmagy/)

    En tous cas, encore bravo et encore merci !

    (quelques petits sous suivent)

Laisser un commentaire